Archives du mot-clé Interco

Les présidents des intercommunalités ne sont pas favorables aux futurs seuils

D’après La Gazette des Communes du 7 octobre 2014, « seuls 39 % des présidents d’intercommunalité jugent plutôt adapté au bassin de vie, le seuil de 20 000 habitants prévu par le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République« .

Une faible minorité pour la volonté du gouvernement de passer de 5000 à 20000 habitants minimum pour une intercommunalité.

Lire l’article : Réforme territoriale : les présidents de communauté, apôtres de la souplesse

CP – La commune doit vivre, démocratiquement et financièrement

L’AMRF s’élève contre les projets du gouvernement portant sur les finances locales, alors qu’une phase importante de discussion sur une réforme de la DGF démarre : le gouvernement envisage la suppression des dotations aux communes et le versement de celles-ci aux intercommunalités – charge à elles de les redistribuer.

Pour l’Association des Maires Ruraux de France, « cette préconisation dissimule mal la volonté récurrente de supprimer les communes« , l’État souhaitant assécher financièrement les communes et en transférer toujours plus de compétences sans l’assentiment des élus.

L’AMRF appelle les maires de toutes les tailles de communes à réagir rapidement pour écarter très vite cette piste de travail au risque d’être un jour sous la tutelle complète d’un outil technique supra-communal.

CP – Discours de politique générale du Premier ministre : Rien de neuf, ou presque, à l’horizon

Extrait du communiqué de l’Association des Maires Ruraux de France du 16/09/2014 :

[Dans son discours de politique générale, le Premier ministre] entérine une présentation devenue habituelle dans la communication de certains dirigeants, la disparition de la commune du langage officiel au seul profit des intercommunalités et des régions. Cette fuite en avant est préjudiciable au pays et méprisant pour les élus de la République. « Il n’y a pas d’intercommunalités sans maire » écrivait à l’Association des maires ruraux de France le président de la République en novembre 2013. Pour nous, le renforcement de l’intercommunalité ne peut se faire qu’avec la réaffirmation concomitante de l’existence et de la primauté de la commune, cellule de base de la démocratie.

bandeauimage63BD920x174