Archives mensuelles : novembre 2014

CP – Les maires ruraux mobilisés … et entendus, enfin !

Les Maires Ruraux de France ont salué dans un communiqué de presse la prise en compte des interpellations récurrentes de l’AMRF par le Premier ministre dans ses annonces au Congrès des maires. Ils demandent qu’elles soient concrétisées au plus vite et contractualisées dans un calendrier opérationnel. Ils évoquent par exemple :

  • L’annonce d’une réduction des écarts insupportables en terme de DGF pour les Français selon qu’ils vivent en milieu urbain ou rural ;
  • L’augmentation de 200 millions d’euros pour la DETR ;
  • La pérennisation de la contribution à la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, bien qu’insuffisante doit être définie en fonction des capacités financières des communes concernées ;
  • L’avancée sur la proposition de loi du statut de l’élu, à condition qu’elle profite à tous les élus et pas seulement aux élus des villes comme c’est le cas sur certaines dispositions.

Enfin, les maires ruraux rappellent avec force que la vision de la ruralité doit impérativement être rénovée, dans le sens de la reconnaissance des spécificités et des atouts portés par les territoires ruraux.

bandeauimage63BD920x174

Les Maires Ruraux toujours mobilisés au matin du 2e jour

141126haiedhonneurAMFUne haie d’honneur encore plus dense et longue que la veille. De nombreux adhérents de l’AMRF, ceints ou non de leur écharpe tricolore, se sont rassemblés pour accueillir leurs collègues le long du tapis rouge menant à l’entrée du Congrès des Maires, à Paris. Les pancartes brandies par les Maires Ruraux de France portaient le message fort de l’AMRF face à la réforme territoriale en cours, par exemple :

  • La France est rurale et urbaine
  • Les coopératives de communes : OUI ! Les Intercos à marche forcée : NON ! Elles ne se décrètent pas
  • Qui va représenter les habitants de ma commune, si le maire n’a plus les moyens d’agir ?
  • Participation électorale dans les villages : 80%
  • L’école rurale marque la présence de la République sur l’ensemble du territoire
  • Verser les dotations des communes aux intercommunalités est une outrancière provocation
  • Le monde rural a besoin d’une vraie politique nationale
  • La commune est la cellule de base de la démocratie

Lors de leur passage, de nombreux congressistes souvent eux-mêmes maires de communes rurales applaudissaient cette action symbolique de leurs collègues pour les encourager à poursuivre la mobilisation. Message entendu !

Une haie d’honneur pour les maires à Paris !

Pour accueillir leurs collègues, les membres de l’AMRF leur ont organisé une haie d’honneur à l’entrée du Congrès des Maires à Paris. Habillés pour certains d’un élément du costume traditionnel de leur terroir, ils portent leur message face au projet de réforme territoriale en cours : pas question de dissoudre les communes dans la « strate supérieure » sous prétexte d’économies d’échelles : Ma commune est utile !

Accueil AMRF CongrèsMaires 2014

Pour la première fois cette année, l’AMRF est présente au Salon des Maires (SMCL) : Pavillon 3, stand L42, accueillis par notre partenaire Juwi ENR. Venez nous y retrouver pendant toute la durée du Salon.

Lancement officiel du blog « Ma commune est utile »

cocardecommuneutile

En rodage depuis quelques semaines, ce nouvel outil de communication dans la panoplie de l’AMRF a été lancé officiellement le 24 novembre, à la veille de l’ouverture du Congrès des Maires à Paris. Ce blog a pour but d’informer en continu élus et citoyens des communes rurales sur les actions et positions des Maires Ruraux de France face à la réforme territoriale.

Faites passer le message !

Revue de Web : le rassemblement devant le Sénat

Revue de Web suite au rassemblement des maires ruraux devant le Sénat le 28 octobre

[Vidéos] Rassemblement pour la France rurale et périphérique devant le Sénat

Mobilisation des maires ruraux le 28/10

141028rassemblementsenat
A l’invitation l’Association des maires ruraux de France (AMRF), et malgré un calendrier contraint et un délai resserré, plus de 200 maires ruraux étaient présents devant le Sénat mardi 28 octobre. Venus de plus d’une soixantaine de départements, ils ont redit en chanson notamment l’urgence de prendre davantage en compte le monde rural et les communes. Cette présence était une première étape pour que soient entendus les habitants du monde rural et leurs élus.

Cette mobilisation a permis de lancer un premier message fort à l’adresse de l’opinion publique, de l’exécutif et du parlement avec de nombreux sénateurs et députés de toutes sensibilités politiques venus à notre rencontre pour échanger avec nous. L’AMRF a été reçue à la fois par le nouveau président du Sénat, Gérard Larcher et ensuite par le Cabinet du Premier Ministre. Ces rencontres ont permis de constater que le « courant passe » mais qu’il faut aller au-delà des engagements oraux.

L’AMRF se réjouit de deux premiers éléments de réponse :

  • Suite à la demande des maires ruraux de rappeler l’importance de la commune et son caractère premier dans notre démocratie, le Sénat a introduit en préambule du texte sur la carte des régions une référence forte sur la place centrale de la commune ;
  • Exigence de l’AMRF, la réduction des écarts de dotations – et donc de considération – entre urbains et ruraux en faveur des premiers, est au programme du gouvernement. Mais cet engagement doit être tenu rapidement dès la prochaine loi de finances en débat en novembre et décembre.

Le Bureau se réunira prochainement pour statuer sur la suite à donner et les réponses aux sollicitations du Parlement sur la loi sur les compétences, sur le projet de loi de finances 2015 et les autres textes importants pour le monde rural.