Entendu au congrès de l’AMRF à Nohant-Vic – Vanik Berberian (Président AMRF)

« C’est seulement lorsque nous aurons répondu à la question « Quel aménagement du territoire voulons-nous ? » que nous pourrons définir l’architecture territoriale. Une structure, fut-elle administrative n’est jamais une fin en soi, elle n’existe pas pour elle-même – (ou ne le devrait pas). Elle existe pour répondre à un besoin, un objectif, un projet.

A moins, à moins…, que le choix ne soit déjà fait, et dans ce cas il faut avoir le courage de nous le dire.

Allons-nous continuer cette fuite en avant de toujours plus de concentration ; des moyens, des activités, des humains, des pouvoirs, vers la strate urbaine supérieure en nombre, ou voulons-nous une répartition plus équilibrée? C’est véritablement un choix de société qui se pose à tous. Citoyens, Élus, Politiques, État. »

Vanik Berberian, maire de Gargilesse-Dampierre, Président des maires ruraux de l’Indre et Président de l’AMRF.

Vous souhaitez réagir à cette information ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s