Marylise Lebranchu : la ministre veut la mort de la commune

« On abandonne la commune comme niveau de mise en musique des politiques publiques et on garde les maires. C’est difficile… », disait Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation, lors du congrès de l’Association des Régions de France (ARF), le 9 octobre. Propos rapportés par La Gazette des Communes.

Vous souhaitez réagir à cette information ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s